Que sont l’érythrose et la couperose ?

L’érythrose est l’une des première étape de la couperose se caractérisant par des rougeurs diffuses au visage notamment au niveau des joues, du nez, de la zone médiane du front et parfois sur le menton. En évoluant, elle peut devenir permanente et particulièrement inesthétique.

La couperose est l’étape suivante, les rougeurs deviennent persistantes et s’accompagnent de l’apparition de petits vaisseaux sanguins dilatés qui se présentent sous forme de petits traits rouges, voire violacés.

Qui est concerné ?

Bien que ses pathologies puissent toucher n’importe qui, les peaux particulièrement fragiles sont plus sujettes à l’érythrose et la couperose.

Les personnes avec un teint pâle, les femmes sont plus à risques tandis que les hommes sont plus enclins à développer un rhynophyma (nez rouge, enflé et bosselé). Ces phénomènes vont de la simple rougeur diffuse et temporaire, à persistante avec ensuite l’apparition de petits vaisseaux sanguins dilatés, voire de l’acnée rosacée avec de petits boutons rouges.

Elles ne sont pas nécessairement liées à l’age mais empirent avec le temps, avec des effets particulièrement disgracieux et sont sources de malaise et complexes, chez les patient(es) qui en souffrent.

La première consultation

Les besoins de chaque patiente ou patient sont uniques.
La 1ère consultation permet de définir un protocole de traitement personnalisé relatif à vos envies et à votre état de santé (vérification des contre-indications).

Je vous expliquerai la technique envisagée, le déroulement de la ou des séances, nous prendrons des photos et je vous communiquerai toutes les informations nécessaires ainsi qu’un devis détaillé et sur mesure.

 

Les zones concernées

– Le visage
– Le nez
– Les joues
– Le menton
– Entre les sourcils
– Le décolleté

Les facteurs de risque

Certains éléments sont considérés comme déclencheurs ou aggravants comme, la température, les expositions prolongées au soleil, aux lampes de bronzage, les émotions, le stress, la nourriture épicée, ou encore l’alcool…

Les traitements possibles

– Les lasers anti-rougeurs
– Voir aussi : La sclérothérapie …❱

Le traitement le plus adapté vous sera proposé en fonction de votre cas et de l’état de votre peau.

Une séance de traitement laser

Comment se déroule une séance ?
Le laser est passé sur la zone à traiter, toujours sur peau non bronzée. La séance dure de 10 à 20 mn suivant la surface à traiter.

Est-ce douloureux ?
Ce n’est pas douloureux, quelques sensations de chaleur et de picotements parfaitement supportables.

Et quelles sont les suites après la séance ?
En général, vous pouvez retourner à vos occupations après une séance, apparition de zones plus claires ou au contraire quelques rougeurs ou petits hématomes qui disparaissent très vite dans les jours qui suivent.

Fréquence des séances ?
De 2 à 4 séances en général, espacées de 4 à 6 semaines.

Recommandation particulière
Ne pas s’exposer au soleil dans les semaines qui suivent ( au moins 4 à 6 semaines)

Quels sont les risques ?

Une hypopigmentation ou hyperpigmentation qui disparaissent sous quelques mois.
Des risques de brulure si le laser est mal calibré d’ou la nécessité de faire appel à un praticien expérimenté.

Quelle est la durée d’efficacité ?

De 1 an à plusieurs années.
Séance à renouveller en cas de réapparition sur les zones alentours.

Résultat

Les lasers anti-rougeurs ont des résultats très concluants pour traiter flush, érythrose, couperose ou acné rosacé. Ils apportent satisfaction et confort aux patient(es). Les premiers effets sont visibles sous quelques jours et optimum sous 2 mois.